La culture culinaire arlonaise:

La gastronomie reflète l'image de toute une région, de part son climat et des aliments qu'on y trouve mais elle reflète aussi la façon de vivre et de penser de ses habitants. La cuisine traditionelle arlonaise ne fait pas exception. C'est une cuisine assez rurale, assez campagnarde et assez pauvre. Les plats principaux sont surtout composés à base de légumes verts, de pommes de terre (ou truffe du pauvre comme la surnomait Victor Hugo) et de viande et très rarement, pour ne pas dire jamais, avec du poisson ou des fruits.

Les soupes, potages, et autres plats uniques étaient souvent le seul repas complet des familles d'agriculteurs, paysans et les grandes majorités des familles, ayant un revenu très modeste, vivant dans l'Arelerland.

La recette du Maitrank:

Le Maitrank est sans doute le représentant le plus connu de la gastronomie du Pays d'Arlon et la seule boisson d'origine locale. Néanmoins son origine n'est pas arlonaise, car des documents de moines de la région de Prüm en Allemagne en relatent déjà l'existance dans cette contrée vers 840. Les moines faisaient macérer des mélanges de plantes (dont l'Aspérule odorante) dans du vin et buvaient cette décocation qui leur servait comme médicament afin de chasser les toxines au printemps. Mais cette habitude de faire macérer des herbes dans du vin se perdit et ne subsista que dans la région d'Arlon.

En 1963, La Confrérie du Maitrank est créée et depuis 1955, la Fête du Maitrank égaye chaque année le chef-lieu durant le mois de Mai. Il existe de nombreuses variantes de la recette de cette "Boisson de Mai" et chaque arlonais possède sa recette familiale. Je vous fait donc partager notre recette familliale. Il s'agit de la recette du Maitrank qui fut offert au Roi Albert II et à la Reine Paola lors de leur Joyeuse Entrée à Arlon en 1993.

Les ingrédients:

  • 10 litres de Riesling Sylvaner (vin blanc de la Moselle)
  • 1/2 litre de Cognac Fine Champagne
  • 500 grammes de sucre en morceaux
  • 3 oranges coupées en tranches
  • 1 citron coupé en tranches
  • 1 grosse poignée de « Reine des Bois » (Aspérule odorante, Asperula odorata également appelée Gaillet odorant, Galium odoratum) qui n'a pas encore fleurie et préalablement prélevée dans un bois à prédominance de hêtres

La préparation:

  • Laisser macérer au frais tous les ingrédients ensemble dans un pot en grès et couvrir
  • Laisser macérer au maximum 48 heures
  • Filtrer et mettre en bouteille

Les conseils pour déguster le Maitrank:

  • Passer ce mélange dans un tamis très fin
  • Servir le breuvage très frais et l'agrémenter d'une rondelle d'orange
  • Pour les gourmets: adjoindre au verre servi, un trait de champagne
  • A conserver au frais, à l'abris de la lumière et des vibrations
  • Le Maitrank ne se conserve que jusqu'aux canicules
Télécharger la recette du Maitrank au format .pdf

La Bouneschlupp:

La Bouneschlupp est une soupe aux haricots verts , il s'agit d'une recette traditionelle

Les ingrédients:

  • 500 grammes de haricots verts
  • 200 grammes de lard fumé
  • 4 oignons
  • 1 poireau
  • 4 grosses pommes de terre
  • 2 litres de bouillon
  • 1 noisette de beurre
  • Du sel et du poivre

La préparation:

  • Laver et équeuter les haricots et les couper en morceaux d'environs 2 centimètres
  • Couper les légumes ainsi que le lard en dés
  • Faire rissoler les lardons avec les oignons et y ajouter le bouillon
  • Ajouter les haricots, le poireau coupé en dés et ensuite saler et poivrer
  • Après 1/2 heure de cuisson, ajouter les dés de pommes de terre

Les conseils de dégustation:

  • Passer ce mélange dans un tamis très fin

Gehiecks ou Gehäck

Ce plat complet luxembourgeois ou soupe est préparé à partir d'abats de porc ou de boeuf.

Les ingrédients:

  • un poumon de boeuf ou de porc (fressure)
  • un coeur de boeuf ou de porc (fressure)
  • un morceau de bouilli sans os

La préparation:

  • Cuire le bouilli avec des légume comme pour la préparation d'un bouillon
  • Couper ensuite le bouilli en petits morceaux
  • Cuire le poumon et le coeur avec des légumes, les couper en morceaux une fois qu'il ont cuit et jeter le jus de cuisson
  • Préparer un roux brun avec de la farine et le bouillon de viande
  • Mélanger les différentes viandes avec un peu des légumes du premier bouillon
  • Ajouter la sauce préparée

Les conseils de dégustation:

  • Rajouter des pruneux secs avant de servir.

Gerudderten

Ce met était très apprécié dans les fermes en hiver pour le repas du soir. On le dégustait en général avec du lait caillé. Les gens n'utilisaient pas d'assiette pour les manger. Le plat était disposé au milieu de la table et chacun, avec une cuillère à soupe, prenait une pomme de terre avec un peu de sauce et de temps en temps une cuillère de lait caillé. Quel régal !

Les ingrédients:

  • des pommes de terre pas trop grosses
  • du café (facultatif)
  • une casserole en fonte

La préparation:

  • Éplucher et uire les pommes de terre dans de l'eau salée
  • Lorsque les pommes de terres sont cuites, les égoutter et les remettre dans la casserole sans couvrir et les laisser s'accrocher au fond
  • Remuer de temps en temps pour les laisser s'accrocher au fond mais sans les laisser bruler
  • Faire frire des petits lardons de lard maigre dans une poêle
  • Disposer les pommes de terre dans un grand plat et parsemer avec les lardons
  • Pour la sauce, rincer la poêle qui a servit à faire rissoler les lardons avec un peu de café chaud et verser sur les pommes de terre (facultatif)

Les conseils de dégustation:

  • Le lait caillé peut être remplacé par du yaourt.

Barnichevre

Haut de la page